Bapaume : Le magasin de la Ressourcerie AIR de Bapaume (Pas-de-Calais) récompense la 8000ème cliente de l’année !

Categories: Tags:

Avec ses trois magasins, la Ressourcerie AIR est un acteur majeur dans le monde de la vente de produits de seconde vie.

Vous également, trouvez-vous encore de l’intérêt dans les cartes cadeau de fin d’année ? Eh bien, pour Madame Jessica OLEK de Bapaume, c’est oui !

Dans le cadre du Mois de l’Economie Sociale et Solidaire et de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, et ce, dans le cadre d’un challenge, il a été remis une carte cadeau à Madame Jessica OLEK d’une valeur de 100 euros à utiliser dans un de nos magasins de la Ressourcerie AIR. En effet, en étant la 8000ème cliente de l’année dans le magasin de Bapaume, Madame Jessica OLEK a reçu une carte cadeau.

Madame Jessica OLEK entouré par Monsieur Jean CSIGAI et Monsieur Vincent BARALLE

Madame Jessica OLEK entouré par Monsieur Jean CSIGAI et Monsieur Vincent BARALLE lors de la remise de la carte cadeau au magasin de la Ressourcerie AIR de Bapaume

Madame Jessica OLEK rend souvent visite au magasin et notamment à Monsieur Jean CSIGAI. Elle est intéressée plus particulièrement par les rayons « Textile » et « Jouets ».

Toutes nos félicitations Madame Jessica OLEK !

Ensemble, Ressourçons notre Territoire !

@mois_ess #SERD2018 #UE #Europe #Insertion #IAE #ACI #Economie #Emploi #Territoire #Ressourcerie #Bapaume

Retour du Café Solidaire « Europe et Economie Sociale et Solidaire »

Categories: Tags:

Ce Café Solidaire avec pour thématique « Europe et Economie Sociale et Solidaire » s’est déroulé ce vendredi 16 novembre 2018 dans les locaux de la Ressourcerie AIR à Ervillers (Pas-de-Calais), et ce, dans le cadre du Mois de l’Economie Sociale et Solidaire.

 

Après une introduction présentant la Ressourcerie AIR et son projet associatif, Vincent BARALLE, Directeur d’AIR a présenté les intervenants :
      • Jean-Luc LECOMTE, Délégué Régional de Chantier Ecole Hauts de France,
      • Julien BOIDIN, Chargé de Mission de l’APES Hauts de France.

Vincent BARALLE a rappelé la thématique abordée lors de ce Café Solidaire « Europe et Economie Sociale et Solidaire » :
• Quels sont les enjeux actuels des fonds européens dans l’Economie Sociale et Solidaire ?
• Quelles sont les contraintes des structures subventionnées ?
• Soutien de l’Europe : quelles sont les valeurs ajoutées pour une association, une coopérative ou une mutuelle ?
• Pourquoi, avec quels objectifs et outils engager sa structure vers les financements européens ? Avec quelles perspectives ?

Téléchargez l’affiche en pdf ici

Autour d’exemples concrets de soutien de l’Union Européenne…

Après un rapide tour de table, M Julien BOIDIN, en charge de mission de l’APES Hauts-de-France, a présenté les actions menées dans le cadre du programme par l’association LA CHAMBRE D’EAU de Le Favril (Nord). Engagé dans le programme LEADER, LA CHAMBRE D’EAU participe au Groupe d’Animation Locale (GAL)… Association locale située en milieu rural près d’Avesnes-sur-Helpe, ce projet nécessite et facilite la coopération entre élus locaux ainsi que la gouvernance de l’association, et ce, en lien avec la maison du parc naturel régional de l’Avesnois. L’ensemble des élus devient alors des ambassadeurs des projets en milieu rural présentés lors des comités techniques et de pilotage du programme européen LEADER.

M Julien BOIDIN a ensuite expliqué que l’APES était engagé dans deux programmes INTERREG avec le programme FAIRE associant le Hainaut Belge et le Hainaut Français concernant la construction de logements d’une part et d’autre part dans le programme VISES relatif à l’étude de l’impact social des structures de l’Economie Sociale et Solidaire. La Ressourcerie AIR pour information a présenté cette dernière action dans laquelle elle est engagée en tant que structure associative testeuse en lien avec le COORACE, tête de réseau de l’Insertion par l’Activité Economique.

Il a été dit qu’il était complexe de travailler dans le cadre de projets européens via le Fonds Social Européen, soulignant notamment l’ingénierie dans la rédaction des dossiers de demande de subvention, de suivi, de bilan ainsi que de contrôle. Il a été souligné également le besoin de renforcer la structuration administrative de l’association dans ce cas. L’avantage de travailler dans le cadre de projets européens permet d’assurer une certaine rigueur ainsi qu’une ingénierie financière. Sans le soutien de l’Union Européenne, beaucoup de projets ne pourraient pas voir le jour. En ce qui concerne les services d’appui ou de veille de projets européens sont accessibles au sein des Conseils Régionaux afin de bâtir d’éventuels partenariats avec d’autres structures européennes.

Autour du développement des compétences…

Quant à la tête de réseau Chantier Ecole Hauts-de-France, Jean-Luc LECOMTE a souligné que l’Union Européenne soutenait le développement de compétences. L’Union Européenne impulse par la même occasion à leur impulsion. Jean-Luc LECOMTE souligne par ailleurs que le dispositif ERASMUS+ va dans ce sens. Mais revenons aux compétences réparties entre les compétences de base notamment autour de la communication de la langue maternelle, de la communication des langues étrangères, mathématiques, sciences et technologies… et les compétences horizontales notamment autour de l’apprentissage de l’esprit d’initiative et d’entreprendre…

Par ailleurs, Jean-Luc LECOMTE a présenté le concept ESA pour Entreprise Sociale Apprenante qui permet le renforcement de l’employabilité des publics les plus éloignés de l’emploi. L’intégration dans ce type d’entreprise, dont la Ressourcerie AIR fait partie, permet l’amélioration des compétences de base. De même, une salariée chercheuse de Chantier Ecole effectue un travail de recherche sur ce sujet afin de confronter, partager et perfectionner collectivement autour des pratiques en situation réelle de travail. Ces travaux s’effectuent dans le cadre d’un programme européen avec d’autres structures basées en Hongrie, en Belgique et au Portugal.

Autour du FSE et du FSE+…

La Ressourcerie AIR est soutenu, tant dans le département du Pas-de-Calais que dans le département de la Somme par l’Union Européenne via le Fonds Social Européen. Ce soutien permet notamment de financer les postes d’accompagnement des publics les plus éloignés de l’emploi accueillis au sein de la Ressourcerie AIR.

Aussi, Vincent BARALLE a souligné que le soutien de l’Union Européenne n’était pas cantonné au seul FSE – Fonds Social Européen et qu’il existait d’autres dispositifs dont on pouvait mobiliser. Par ailleurs, Vincent BARALLE a indiqué que la prochaine programmation européenne 2021-2027 instaurera le FSE+… Ce FSE+ sera le fruit de la transformation du FSE selon selon la proposition de la Commission présentée le 29 mai. Issu de la fusion de plusieurs fonds, le FSE+ devrait recevoir 101,2 milliards d’euros sur la période.

C’est alors que le Fonds social européen plus (FSE+) deviendrait le principal instrument de l’Union Européenne pour investir dans le capital humain et mettre en œuvre le socle européen des droits sociaux.

Le Fonds social européen plus (FSE+) fusionne les fonds et programmes suivants :
• le Fonds social européen (FSE) et l’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ),
• le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD),
• le programme pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI),
• le programme d’action de l’Union dans le domaine de la santé (le programme «Santé»).

A l’issue de ces débats et ces échanges, Vincent BARALLE remercia chacun des intervenants et également les participants à ce Café Solidaire « Europe et Economie Sociale et Solidaire »…

Ensemble, Ressourçons notre Territoire !

 

Téléchargez le Compte Rendu du Café Solidaire en pdf ici

 

@mois_ess @fse #FSE #FSEPlus #FESI #UE #Europe #Insertion #IAE #ACI #Economie #Emploi #Territoire #Ressourcerie @pasdecalais @somme_fr #ESS #Interreg #VISES #COORACE